03/11/2016

L'écoute, arme fatale de la communication

La capacité d'écoute est la plus fortement corrélée avec une communication efficace, dans la vie professionnelle comme dans la vie privée.

Et c’est sans doute la plus largement déficiente : combien de personnes connaissez-vous autour de vous qui sont réellement capables de s’intéresser aux autres, de s’ouvrir dans une position d’écoute, sans filtrer, interpréter ou critiquer, sans se mettre tout de suite à penser à ce qu’ils diront dès que l’autre aura enfin fini de dire ce qu’il est en train de dire?

Se sentir écouté attentivement (ouvrant sur la possibilité d’être compris) est un de nos besoins les plus fondamentaux en tant qu’être humain. Lorsque nous sommes face à quelqu’un qui en est capable, nous ressentons naturellement un sentiment de confiance et de sécurité dans la relation ainsi que d’appréciation et de respect pour notre interlocuteur.

L’écoute active ne se contente pas de savoir recevoir (ce qui est déjà rare), mais propose par la validation, la reformulation, le questionnement ou le dialogue une possibilité de co-construire un chemin de compréhension et de relation.

Aussi étonnant ou paradoxal que cela puisse sembler, la compétence à écouter est la plus importante également pour tout orateur. Parce qu’il intervient toujours en relation, au sein d’un contexte, où un ensemble de choses sont dites et où de nombreux éléments « parlent ».

« Français, je vous ai compris ! » une interpellation historique du Général de Gaulle qui résume magnifiquement la force de ce concept. Vous voulez produire de l’effet ? Montrez et dites que vous avez compris ce qui occupe, préoccupe et inspire ceux à qui vous vous adressez, que cela vous intéresse, que vous vous engagez pleinement dans la rencontre avec la réalité de l’autre.

C’est à vrai dire la seule manière non négatrice ou abusive d’être en relation. C’est une posture d’une puissance immense. C’est une arme redoutable dont la sincérité et l’authenticité sont les munitions et la qualité relationnelle la cible. Dès que nous démontrons que nous savons écouter, un espace s'ouvre dans la relation qui conduit à ce que notre propre contribution soit à son tour plus facilement écoutée.

Bien des personnes pensent savoir écouter. Lors de formations en milieu professionnel, des systèmes de feed-back sont proposés pour permettre aux participants de prendre conscience de la réalité de leurs modalités d'écoute. Ainsi que des méthodes d'action pour développer et affiner une compétence irremplaçable.

12:27 | Lien permanent | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.