31/03/2017

Rien ne se passe? Comme c'est magnifique!

par Mark Robert Waldman, Faculty, Executive MBA, Loyola-Marymount University

J’ai pratiqué la méditation pendant plus de 20 ans avant de finir par comprendre ! Je m’étais mis à pratiquer parce que certains affirmaient que cela m’apporterait une forme d’illumination, une de ces expériences incroyables qui donne accès à d’autres dimensions de la réalité ou même la Vérité. Quand j’ai commencé à conduire des recherches en neurosciences, les effets de la méditation sur le cerveau m’ont tellement impressionné que j’ai redoublé d’ardeur dans ma pratique. Mais rien de particulier ne s’est produit.

Lire la suite

13:48 Publié dans Neurosciences | Lien permanent | |  Facebook | | | |

29/03/2017

Booster la compétitivité de l'entreprise en réduisant les coûts ? Oui, en investissant dans la santé

Les organisations présentent certaines caractéristiques de la matière vivante : elles sont conçues, naissent, grandissent, évoluent et parfois disparaissent. Elles peuvent être en pleine santé ou tomber malades. Elles peuvent pétiller de créativité et d’allant, carburer à l’enthousiasme, s’installer dans la routine, perdre le sens de ce qu’elles sont, broyer du noir ou se mettre à dysfonctionner...

Lire la suite

01:22 | Lien permanent | |  Facebook | | | |

23/03/2017

Une stratégie en 5 étapes pour prendre soin de l’anxiété

Nous en faisons tous l’expérience : les inquiétudes, les doutes et les angoisses viennent régulièrement frapper à la porte de notre esprit, et parfois même s’installer sur le canapé du salon sans y avoir été invités. Neurologiquement, il ne s’agit de rien de plus que des pensées négatives générées par notre lobe préfrontal droit. Les inquiétudes sont des mémoires du passé qui se projettent sur le présent ou l’avenir, et la plupart d’entre elles n’ont aucune pertinence en lien avec la réalité.

Ce sont de petits fantasmes « et si ?» Quand de vrais problèmes adviennent, nous ne pouvons en général pas nous permettre le luxe de nous inquiéter. Nous devons imaginer rapidement des stratégies pour nous sortir de la difficulté.

Lire la suite

07:57 Publié dans Neurosciences | Lien permanent | |  Facebook | | | |

20/03/2017

A peine conscient ou pleinement conscient ?

Un consensus existe à l’heure actuelle entre neuroscientifiques : tous les mammifères sont dotés de conscience. Nous développons une attention à notre environnement, nous prenons des décisions qui ne sont pas déterminées par nos instincts, nous nous souvenons de nos erreurs et apprenons d’elles, et nous développons des comportements et des habitudes qui nous dotent d'une personnalité singulière. Même la petite souris met à profit les ressources créatives de son lobe frontal pour améliorer la qualité de sa vie.  Et ressent la gamme d’affects fondamentaux qui sont les nôtres (recherche, peur, prendre soin, rage, chagrin, attirance sexuelle, jouerie).

Avec chaque étape de l’évolution des espèces, la capacité de conscience augmente et les énormes lobes frontaux de l’espèce humaine nous dotent de la capacité de créer d’étonnants systèmes de croyance… sur à peu-près tout ! Nous créons des idéologies sophistiquées, des notions extraordinairement complexes au sujet de l’amour ou de Dieu, et inventons toutes sortes de technologies dont nous ne savons pas toujours quoi faire.

Lire la suite

22:13 Publié dans Neurosciences | Lien permanent | |  Facebook | | | |

16/03/2017

Comment mieux communiquer

Voici une phrase tirée d’un article explorant la nature de la conscience : « Les mécanismes de neuroplasticité abordés dans un nombre croissant d’études empiriques au sujet de la capacité de focalisation de l’attention et de l’effort mental altèrent systématiquement les fonctionnements cérébraux ».

Enthousiasmant ? Pas vraiment ! En fait, la plupart des mots que nous lisons ne sont même pas enregistrés par notre cerveau, tout comme la plupart des mots que nous disons ne sont pas retenus par le cerveau de nos interlocuteurs. En fait, la recherche montre que les mots sont les éléments les moins importants de la communication verbale. Alors avant de prononcer d’autres mots à qui que ce soit, nous vous invitons à mémoriser cette liste des principales composantes de la communication efficace :

Lire la suite

07:26 Publié dans Neurosciences | Lien permanent | |  Facebook | | | |