16/05/2017

TRAUMAS, NEGLIGENCES ET MEDITATION

La recherche en santé publique confirme que les expériences négatives vécues au cours de l’enfance ont un impact majeur sur l’état de santé tout au long de la vie, et sont corrélées avec un risque accru de souffrir d’anxiété, de dépression, de maladies cardio-vasculaires, de diabète, d’asthme, de troubles du sommeil, d’agressivité, d’instabilité relationnelle ou professionnelle, et même le risque de basculer dans la criminalité.

Quand des enfants sont victimes d’abus, de négligence ou d’autres formes de traumas (incluant le harcèlement sur les réseaux sociaux), cela peut endommager différentes partie du cerveau, en particulier le cortex préfrontal et le mésencéphale. De tels événements sont nommés aujourd’hui « Adverse Childhood Experiences » (ou ACEs) dans la littérature scientifique.


La négligence est sans doute la plus méconnue de ces formes de traumatismes, mais la recherche montre de manière convaincante que la plupart des enfants qui la subissent souffrent de déficits dans leurs compétences cognitives et sociales. On observe souvent une réduction de l’épaisseur corticale du cerveau en lien avec ces difficultés.

Les stratégies les plus efficaces pour aider les personnes ayant souffert d’ACE (ou d’autres formes de traumatismes à l’âge adulte comme les accidents, les violences conjugales ou les agressions) sont la thérapie cognitivo-comportementale ainsi que les approches basées sur la méditation en pleine conscience (Mindfulness).

Nos propres recherches en imagerie cérébrale ainsi que celles d’autres équipes ont montré que la pratique de la pleine conscience développe en quelques semaines non seulement l’activité au sein du cortex préfrontal ainsi que d’autres zones en lien avec l’estime de soi, l’équilibre émotionnel et les compétences relationnelles et sociales, mais aussi la structure, l’épaisseur et la connectivité de ces différentes parties du cerveau !

Les adultes qui ont subi des ACE peuvent améliorer leur bilan de santé en ajoutant la pratique de la pleine conscience à leur vie quotidienne ; et lorsque des enfants suivent un tel entraînement, cela les aide à construire leur résilience émotionnelle d’une manière qui peut prévenir le fait de rencontrer des difficultés plus tard dans leur vie.  Les écoles qui proposent des ateliers de pleine conscience au sein des classes observent une baisse significative de l’agressivité entre enfants, de l’anxiété et des incivilités.

 

Jean-Dominique Michel & Mark Robert Waldman

-----------------
SOURCES (quelques-unes parmi la centaine d’études disponibles)

A review of primary care interventions to improve health outcomes in adult survivors of adverse childhood experiences.
Korotana LM, Dobson KS, Pusch D, Josephson T.
Clin Psychol Rev. 2016 Jun;46:59-90.

Adverse Childhood Experiences, Resilience and Mindfulness-Based Approaches: Common Denominator Issues for Children with Emotional, Mental, or Behavioral Problems.
Bethell C, Gombojav N, Solloway M, Wissow L.
Child Adolesc Psychiatr Clin N Am. 2016 Apr;25(2):139-56.

The role of adverse childhood experiences in cardiovascular disease risk: a review with emphasis on plausible mechanisms.
Su S, Jimenez MP, Roberts CT, Loucks EB.
Curr Cardiol Rep. 2015 Oct;17(10):88.

Adverse childhood experiences are associated with adult sleep disorders: a systematic review.
Kajeepeta S, Gelaye B, Jackson CL, Williams MA.
Sleep Med. 2015 Mar;16(3):320-30.

Adverse childhood experience and asthma onset: a systematic review.
Exley D, Norman A, Hyland M.
Eur Respir Rev. 2015 Jun;24(136):299-305.

Adverse childhood experiences, dispositional mindfulness, and adult health.
Whitaker RC, Dearth-Wesley T, Gooze RA, Becker BD, Gallagher KC, McEwen BS.
Prev Med. 2014 Oct;67:147-53.

Dimensions of early experience and neural development: deprivation and threat.
Sheridan MA, McLaughlin KA.
Trends Cogn Sci. 2014 Nov;18(11):580-5

Adverse childhood experiences and adult criminality: how long must we live before we possess our own lives?
Reavis JA, Looman J, Franco KA, Rojas B.
Perm J. 2013 Spring;17(2):44-8.

Adverse childhood experiences and adult criminality: how long must we live before we possess our own lives?
Reavis JA, Looman J, Franco KA, Rojas B.
Perm J. 2013 Spring;17(2):44-8.

Adverse childhood experiences, allostasis, allostatic load, and age-related disease. Danese A, McEwen BS. Physiol Behav. 2012 Apr 12;106(1):29-39

20:38 Publié dans Neurosciences | Lien permanent | |  Facebook | | | |