COMPRENDRE L'ANXIÉTÉ POUR S’EN LIBERER

Imprimer

L'anxiété constitue en fait une "inquiétude" consciente au sujet d'un événement futur, enracinée dans des expériences douloureuses du passé dont nous redoutons la ré-occurrence. Plus nous nous concentrons sur les images mentales ou les pensées qui provoquent cette anxiété, plus nous risquons de former un circuit de neurones prêts à s’activer à tout bout de champ, parfois même dès le moment où nous nous réveillons ! En d'autres termes, l'anxiété devient une habitude avec laquelle nous composons de manière semi-consciente. Avec le temps, cette « mémoire » peut même s’activer sans que nous le réalisions.

Alors, comment reconnaître et contrarier l’expression de cet automatisme ? Un nouveau modèle neuroscientifique impliquant la perturbation des souvenirs émotionnels pourrait nous offrir une solution particulièrement efficace. En termes simples, lorsque nous nous souvenons consciemment d'un souvenir troublant, il devient momentanément instable et peut alors être modifié avant de se réinscrire dans la mémoire à long-terme.  

Les pensées et les sentiments anxieux stimulent le cortex préfrontal ventromédian (si vous placez votre doigt au centre de votre front à environ une épaisseur de doigt au-dessus de vos yeux, il est juste de l’autre côté de votre boîte crânienne) qui est le "nœud" central de votre système imaginaire (Default Mode Network, pour être précis). L'anxiété stimule le système de stress du cerveau, provoquant une activité excessive du cortex préfrontal ventromédian. La relaxation l'apaise et le bâillement est, selon la recherche, le moyen le plus efficace de réduire toute forme de stress neurologique.

C'est l'expérience que nous vous proposons :

Stratégie étape 1 : Fermez les yeux et demandez à votre intuition de visualiser un moment angoissant de votre passé. En contemplant cette scène, puis autant que vous le souhaiterez, bâillez, étirez-vous et caressez vos mains ou vos bras d'une manière réconfortante. Après quelques minutes, lâchez la focalisation sur ce souvenir et revenez pleinement dans le moment présent.

Si vous vous sentez plus détendu, rappelez à vous le même souvenir et observez si l’intensité émotionnelle a diminué. Répétez l’opération autant de fois que vous le désirez.

Si vous vous sentez plus calme, c’est que vous venez de perturber la reconsolidation de ce souvenir anxiogène. Les gestes d’auto-apaisement (bâillement, étirement, toucher) préviennent la « réinscription » de la charge émotionnelle ou toute nouvelle association anxieuse. Le succès de l’opération sera encore supérieur si vous vivez ce processus en compagnie d’une personne de confiance, thérapeute, accompagnant ou même ami.

Au cours de la semaine suivante, rappelez-vous de différents souvenirs (faites confiance à votre intuition au lieu de déterrer les événements biographiques les plus anxiogènes) en suivant la stratégie ci-dessus. Avec le temps, vous prendrez l'habitude de vous détendre dans tout nouveau moment d'anxiété… et d’effacer ainsi progressivement la charge anxieuse de votre passé.

Stratégie étape 2 : Entraînez-vous à bâiller, à vous étirer, à vous détendre et à faire quelque chose de physiquement agréable dès que vous vous sentez anxieux ou stressé.

Stratégie étape 3 : Chaque fois que vous vous trouvez dans un état de calme profond, "mémorisez" cette expérience. Vous n’êtes à ce moment pas en contact avec des souvenirs anxiogènes, mais vous pouvez prendre conscience du nouvel état d'être libéré de ces souvenirs… et l’établir comme nouvelle référence « par défaut » !

 

Jean-Dominique Michel & Mark Robert Waldman

 

Références :


T, Kindt M, Memory Reconsolidation Interference as an Emerging Treatment for Emotional Disorders: Strengths, Limitations, Challenges, and Opportunities, Annu Rev Clin Psychol. 2017 May 8;13:99-121. Beckers

Blaine SK, et al., Peripheral and prefrontal stress system markers and risk of relapse in alcoholism, Addict Biol. 2017 Mar;22(2):468-478,

 

Lien permanent Catégories : La santé dans tous ses états, Neurosciences, Santé

Les commentaires sont fermés.