Anthropo-logiques - Page 4

  • A quelle fréquence votre esprit s’égare-t-il ?

    Imprimer

    Par intermittence tout au long de la journée et pendant la plus grande partie de la nuit (lorsque vous dormez) votre cerveau ne se trouve pas concentré sur une tâche ou un objectif précis. La focalisation engage le « réseau exécutif » (Central Executive Network - CEN) de votre cerveau, en particulier le cortex préfrontal dorsolatéral qui nous permet d'être conscient de ce que nous vivons.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Changement de monde, Neurosciences
  • Votre cerveau a-t-il une personnalité ?

    Imprimer

    Nous ne sommes pas fans des tests de personnalité, et nous ne croyons pas non plus – du fait de la quantité de contradictions que l’on trouve dans la recherche - que les gens ont des traits de personnalité clairement définis. Aucun des tests en vogue ne montre de validité probante, et pour nous, essayer de vous étiqueter en fonction d’un type de personnalité (comme les fameux traits du modèle « Big Five » : Extraversion, Agréabilité, Ouverture à l'expérience, Névrosisme et Conscience professionnelle) est du même degré de pertinence que le faire à partir de votre signe astrologique… Il en va de même pour les archétypes jungiens : ils semblent plus relever de l’imagination que de réels « stéréotypes » psychologiques ou neurologiques.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Neurosciences
  • Quelles sont les meilleures neuro-astuces pour la mémorisation ?

    Imprimer

    On nous pose souvent cette question, et nous en avons écrit des centaines... mais nous n'arrivons pas à nous souvenir d'où nous les avons mises ! Oui, c'est une blague, mais il y a de la vérité dans le propos. Voici quelques points à considérer :

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : La santé dans tous ses états, Neurosciences
  • Toucher auto-apaisant : une stratégie très négligée pour l'équilibre émotionnel et la santé du cerveau

    Imprimer

    De nombreuses études documentent l'importance du toucher doux, de l'étreinte (en anglais : hug), de la caresse, du massage et du contact physique pour le maintien de la santé ainsi que d'un sentiment de sécurité chez les nourrissons, les enfants, les adultes et même les animaux. La recherche suggère que le "bon" type de toucher (aimant, sans connotation ou intention sexuelle) peut faire baisser la tension artérielle et le taux de cortisol dans le sang, ainsi que stimuler la production de sérotonine, de dopamine, de noradrénaline et d'ocytocine.

    Lire la suite

    Lien permanent
  • COMMENT RESPIRER SI VOUS VOULEZ VOUS DÉTENDRE, VOUS CONCENTRER OU AUGMENTER VOTRE ÉNERGIE ?

    Imprimer

    Les pratiques psycho-corporelles (comme le yoga, le tai-chi ou les arts martiaux) connaissent de longue date les effets de la respiration sur le cerveau. Dans la tradition de l’Inde par exemple, le pranayama est un véritable art du souffle en lien avec la conscience. Les groupes d’intervention militaires suivent un entraînement intensif pour s’appuyer au mieux sur la respiration avant, pendant et après le combat : les snipers par exemple bâillent avant d’appuyer sur la gâchette pour calmer leur cerveau. L’aventurier Wim Hof, détenteur de moult records du monde d’exposition au froid, a pu montrer qu'il arrivait à booster ses défenses immunitaires en laboratoire grâce à une certaine forme de respiration.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Neurosciences, Santé