21/02/2017

LE MOT LE PLUS DANGEREUX AU MONDE

Si nous vous faisons passer une IRM fonctionnelle –un gros aimant en forme de donut qui peut prendre une vidéo des modifications neurales qui se produisent dans votre cerveau- et apparaître devant vos yeux une image du mot « NON » pendant moins d’une seconde, vous pourrez constater la brusque production de plusieurs douzaines d’hormones et de neurotransmetteurs de stress. Ces substances biochimiques ont pour effet d’interrompre le fonctionnement normal du cerveau en perturbant la logique et la raison ainsi que les processus de langage et de communication.

En fait, voir simplement une liste de mots négatifs pour quelques secondes conduira une personne déprimée ou anxieuse à se sentir encore plus mal. Ruminer longuement ce type de pensées endommagera les structures de notre cerveau qui régulent notre mémoire, nos sentiments et nos émotions.

Lire la suite

13:46 | Lien permanent | |  Facebook | | | |

13/12/2016

Mystique

Je crois que seule la mystique peut en définitive porter un éclairage décent sur notre condition humaine, un éclairage qui ne nous limite pas, qui rende justice à cet infini que nous portons en nous à défaut de pouvoir le concevoir...

Et que comme le propose Edgar Morin, l'éducation à la condition humaine aurait à être au cœur de toute éducation digne de ce nom c'est-à-dire digne de nous. A partir de cette perspective comme des autres (physique, biologique, psychologique, sociale, scientifique, philosophique et culturelle).

En attendant, puisque nous considérons encore cela comme du luxe ou du verbiage, un petit texte incandescent de Zundel (tiré du "Poème de la Sainte-Liturgie) qui dit tout et donc ne dit rien :-)

Lire la suite

18:19 | Lien permanent | |  Facebook | | | |

15/11/2016

Du sens, siouplaît !

Parmi les errances de l'époque, il semble qu'une des plus dommageables et douloureuses est celle liée au manque de sens. Le mot possède cette jolie dualité en français d'indiquer aussi bien la signification que la direction. Et nul n'a besoin d'être grand prophète pour relever que nous sommes dans une sacrée déficience des deux actuellement!

Pourtant, la recherche indique que donner du sens est un élément fondamental de notre bien-être individuel et collectif. C'est même une des clés de la salutogenèse, cette aptitude pour une personne ou un groupe de stimuler ses forces de résilience et de santé, même dans des circonstances éprouvantes.

Mobiliser des ressources de sens permet aux personnes d'être plus sereines, équilibrées émotionnellement, confiantes en leurs propres ressources, et de coopérer mieux avec les autres.

Lire la suite

11:17 | Lien permanent | |  Facebook | | | |

11/11/2016

Victoire de Trump "imprévisible" : oh really ?!...

Tout comme celui du Brexit, le résultat de l'élection présidentielle américaine prend les sondeurs et les analystes par surprise. Le phénomène n'est pas nouveau. L'échec de Lionel Jospin au premier tour en 2002 avait provoqué une même stupéfaction, et avait été précédé de la même incapacité à anticiper ou à sentir les lignes de force actives au sein du corps électoral.

Certes, l'incertitude est un principe à la fois du vivant et du monde physique. Toutefois, cette récurrence actuelle dans l'incapacité à comprendre les déterminations du collectif pose question. Au lendemain de l'élection, les médias américains osent se remettre en question de manière intéressante.

Lire la suite

08:58 | Lien permanent | |  Facebook | | | |

09/11/2016

Trump : le choc, entre compétence symbolique, dominance simiesque et surdité

L'élection de Hillary Clinton ne devait faire aucun pli. S'étant imposée lors des débats télévisés face à un adversaire décrédibilisé par ses outrances, forte d'un large soutien ralliant des électorats déterminants (féminin et hispanique) jusqu'à des milieux traditionnellement républicains (grands journaux, milieux économiques et financiers),  Mme Clinton devait en toute logique voir tomber les Etats les uns après les autres dans son escarcelle.

Pourtant, certains observateurs avisés, comme le cinéaste Michael Moore,  signalaient qu'une certaine dynamique était à l’œuvre en-dessous du radar .

Quel que soit le résultat de l'élection (inconnu à l'heure où ce billet est rédigé), quelques premières pistes pour appréhender ce qui apparaît de toute manière comme un choc.

Lire la suite

06:25 | Lien permanent | |  Facebook | | | |