07/09/2016

La beauté des intelligences multiples

Parmi les concepts les plus erronés et les plus ravageurs qui nous ont conditionnés au cours du temps figure la croyance en une seule forme d’intelligence. On pouvait dès lors prétendre la quantifier (avec le fameux test du QI), et ventiler les personnes au long d’une courbe de Gauss allant des franchement stupides aux exceptionnellement intelligents.

Fantasmagorie commode : il était possible de classer les individus selon ce modèle, gratifiant ceux qui correspondaient, promouvant ceux qui y performaient et écartant ceux qui y étaient insuffisants. L’école, à ce titre (et elle en garde de sérieux résidus) avait pour mission d’inculquer aux enfants et aux jeunes les connaissances ainsi que les modalités de pensée et d’expression correspondantes. En les évaluant soigneusement !

On a beaucoup progressé depuis, et des modélisations autrement pertinentes ont été proposées.


Lire la suite

16:55 | Lien permanent | |  Facebook | | | |

05/09/2016

Cafouillages des conseils d’administration : pensée moutonnière et biais de confirmation

Parmi les nouvelles récurrentes qui font les gros titres en notre République (et ailleurs), on trouve en bonne place des situations où des instances de gouvernance, privées ou publiques, se sont méchamment plantées. Fondation des Immeubles pour les Organisations Internationales, Aéroport de Genève, SIG ou Fondation pour le Stade de Genève, qu’y a-t-il à en apprendre ?

Les recherches autour de l’intelligence collective ont énormément progressé au cours de la décennie écoulée. Avec comme point de départ des exemples autrement plus graves (Pearl Harbour, débarquement de la Baie des Cochons, lancement de la navette spatiale Columbia, faillite de Swissair, échecs commerciaux comme l’Apple Map) où des collectifs composés d’experts indiscutablement compétents en sont arrivés à prendre des décisions complètement erronées…

Lire la suite

13:40 | Lien permanent | |  Facebook | | | |

30/08/2016

La révolution copernicienne du microbiote

Repérer dans les découvertes récentes ce qui va modifier durablement notre vision du monde est un exercice passionnant. L’humanité progresse ainsi par seuils, avec un temps de latence inévitable entre les nouvelles connaissances scientifiques et leur intégration dans la mentalité collective.

Parmi les champs de recherche hautement significatifs du domaine médical, il en est deux dont on parle encore peu mais qui vont révolutionner notre manière d’appréhender notre santé aussi bien que notre vision du monde.

La première est l’épigénétique, soit la manière dont notre mode de vie (relations, pensées, émotions, histoires de vie, habitudes) impacte notre corps en stimulant ou modérant l’expression de notre capital génétique. Celui-ci ne compterait qu’à hauteur de 15% dans cette expression, le reste dépendant de cette partie modulable et sensible relevant de notre expérience de vie.

La seconde est la découverte de l’importance du microbiote.

Lire la suite

16:07 | Lien permanent | |  Facebook | | | |

25/08/2016

Vous avez dit efficace ?

Les organisations se préoccupent aujourd'hui beaucoup de rationalité et d'efficience. La compétence opérationnelle réelle des administrations publiques, des instances de gouvernement et des entreprises (et l'on pourrait rajouter bien sûr des syndicats, des ONGs, des institutions internationales, etc.), est-elle à la hauteur de cette ambition, des efforts et des programmes mis en œuvre ?

Loin de moi l’idée de critiquer les personnes. Toute la recherche montre que les individus sont a priori bien disposés, motivés et désireux de pouvoir s’investir pour contribuer aux résultats attendus[i]. L’être humain n’est pas un tire-au-flanc et lorsque des comportements de ce type apparaissent, c’est toujours en réaction à des systèmes qui produisent, directement ou indirectement, de la démotivation.

Dans l’évolution récente de l’organisation du travail, on observe toutefois une augmentation générique de la charge et des contraintes, sans que cela se traduise la plupart du temps par une amélioration de la qualité réelle et durable des résultats, avec souvent même l’effet inverse.

What is happening then ?...

 

[i] Pink D., La vérité sur ce qui nous motive, Leduc, 2011

Lire la suite

14:47 | Lien permanent | |  Facebook | | | |

23/08/2016

Crise de l'autorité et révolution du savoir

Un thème lancinant de notre époque est celui de la crise de l’autorité. L’allégance traditionnelle aux personnes investies d’une fonction est aujourd’hui battue en brèche en de nombreux endroits. Chez nos voisins, Nicolas Sarkozy, jamais en reste d’un cheval de bataille pour assouvir son addiction au pouvoir (c’est neurologique, nous reviendrons sur cet aspect dans un prochain billet) se positionne dans le projet de restaurer une autorité forte.

Sans nier les difficultés réelles de cette évolution –notamment la perte de la contention de l’agressivité qu’assurait le respect "éthologique" de l’autorité- il convient de relever que la mesure du phénomène reste peu et mal prise. Parce que sa racine profonde n’est pas appréhendée.

Lire la suite

10:50 | Lien permanent | |  Facebook | | | |