Santé

  • COMPRENDRE L'ANXIÉTÉ POUR S’EN LIBERER

    Imprimer

    L'anxiété constitue en fait une "inquiétude" consciente au sujet d'un événement futur, enracinée dans des expériences douloureuses du passé dont nous redoutons la ré-occurrence. Plus nous nous concentrons sur les images mentales ou les pensées qui provoquent cette anxiété, plus nous risquons de former un circuit de neurones prêts à s’activer à tout bout de champ, parfois même dès le moment où nous nous réveillons ! En d'autres termes, l'anxiété devient une habitude avec laquelle nous composons de manière semi-consciente. Avec le temps, cette « mémoire » peut même s’activer sans que nous le réalisions.

    Alors, comment reconnaître et contrarier l’expression de cet automatisme ? Un nouveau modèle neuroscientifique impliquant la perturbation des souvenirs émotionnels pourrait nous offrir une solution particulièrement efficace. En termes simples, lorsque nous nous souvenons consciemment d'un souvenir troublant, il devient momentanément instable et peut alors être modifié avant de se réinscrire dans la mémoire à long-terme.  

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : La santé dans tous ses états, Neurosciences, Santé
  • COMMENT RESPIRER SI VOUS VOULEZ VOUS DÉTENDRE, VOUS CONCENTRER OU AUGMENTER VOTRE ÉNERGIE ?

    Imprimer

    Les pratiques psycho-corporelles (comme le yoga, le tai-chi ou les arts martiaux) connaissent de longue date les effets de la respiration sur le cerveau. Dans la tradition de l’Inde par exemple, le pranayama est un véritable art du souffle en lien avec la conscience. Les groupes d’intervention militaires suivent un entraînement intensif pour s’appuyer au mieux sur la respiration avant, pendant et après le combat : les snipers par exemple bâillent avant d’appuyer sur la gâchette pour calmer leur cerveau. L’aventurier Wim Hof, détenteur de moult records du monde d’exposition au froid, a pu montrer qu'il arrivait à booster ses défenses immunitaires en laboratoire grâce à une certaine forme de respiration.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Neurosciences, Santé
  • Surveillance des assurés, abus des assureurs

    Imprimer

    Alors qu'approche le moment d'une votation sur une proposition proprement inique,  je partage ce texte pertinent et instructif, rédigé par Mme Shirin Hatam, chargée des questions juridiques chez Pro Mente Sana - Suisse romande...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Santé, Société
  • Burn-out et présentéisme : maladies du pourquoi et du comment en entreprise ?

    Imprimer

    Le burn-out n’est pas simplement un sentiment d’anxiété ou de lassitude face aux contraintes du travail. Il s’agit d’un état de détresse aigu produit par un stress émotionnel chronique. On le décrit comme caractérisé par un épuisement associé à une perte des capacités de faire face et d’agir, avec le plus souvent un état d’esprit désabusé (cynisme) ainsi qu’un sentiment d’effondrement personnel.

    On a relevé que ce phénomène touche avant tout des individus particulièrement engagés dans leur travail, appliqués, désireux de bien faire au point de négliger les signaux d’alarme d’une progressive perte de maîtrise… comme de possibles dysfonctionnements dans l’organisation du travail.

    Le présentéisme est une version en apparence « soft » du burn-out : les personnes restant superficiellement capables de fonctionner ou en tout cas d’être présentes, mais en réalité fortement amoindries dans leur productivité et leurs compétences.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : La santé dans tous ses états, Santé, Société
  • Le travail c'est la santé ?

    Imprimer

    A vrai dire, cela dépend. Dans de bonnes conditions oui : la possibilité de faire usage des compétences que nous avons acquises, au service d'une cause utile, dans le cadre de relations de qualité, en vivant des expériences intéressantes fait partie de notre appétence primordiale en tant qu'espèce. Avec des bénéfices majeurs pour notre santé!

    Le travail est toutefois aujourd'hui devenu une source importante de stress, de mal-être et de maladie. A tel point que Jeffrey Pepper, professeur de management à Standford, affirme crument dans son livre Dying For The Paycheck que "the workplace is killing people and nobody cares”.

    La différence ? Les dysfonctionnements dans l'organisation du travail.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Santé, Société