Anthropo-logiques

  • Bye-bye Tribune de Genève : fermeture définitive de ce blog

    Imprimer

    Chère lectrice, cher lecteur,

    La Tribune de Genève ayant pris la décision de fermer les blogs qu'elle mettait à disposition des auteurs au 31 décembre, je vous invite à me rejoindre sur https://anthropo-logiques.org, où figureront toutes mes futures productions.

    *******

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Changement de monde 0 commentaire
  • Les politiques "sanitaires" ont été imposées à partir de fraudes scientifiques massives

    Imprimer

    La présentation qui suit est de la bombe !

    Elle émane d'un mathématicien-chercheur de haut vol, mon excellent collègue du Conseil scientifique indépendant, Vincent Pavan. Depuis les début de cette "crise sanitaire", Vincent démonte impitoyablement toutes les falsifications mathématiques dont les instances systémiquement corrompues font un usage hélas aujourd'hui généralisé.

    En tablant sur deux facteurs favorables majeurs :

    a. La corruption institutionnelle systémique qui assure une docilité et une absence d'esprit critique au sein de la "communauté scientifique" : ses membres ne veulent surtout pas avoir d'ennuis avec leur hiérarchie ni avec les milieux privés dont il est aujourd'hui exigé qu'ils participent au financement de la recherche, de l'enseignement et de la pratique médicale hospitalière. Se faire "mal voir" de ces partenaires obligés est un luxe qu'à peu près plus personne ne peut se permettre sans en pâtir de lourdes conséquences. Sous les gloussements ravis des politiques, trop heureux de voir ainsi prospérer les "partenariats public-privé" si au goût du jour et soulageant commodément les finances publiques...

    b. La très répandue ignorance des mathématiques. Dès lors que des formules alambiquées et savantes sont mises en avant, le 98% des lecteurs des articles (médecins, experts, chercheurs, scientifiques) sont en réalité incapables de comprendre ce dont il s'agit et évidemment encore moins de porter une contradiction éclairée.

    Ignorance et complaisance combinées forment un cocktail aussi redoutable pour l'intelligence individuelle et collective que le glycérol et l'acide nitrique !

    Il suffit donc que quelques doctes phraseurs mathématiques pondent des formules absconses pour que les sots se mettent à faire des révérences à grand coups de chapeau comme les courtisans à Versailles !

    J'ai souvenir d'un échange avec le Pr Didier Pittet avant un bref débat télévisé. "Je vous donne raison, me concéda-t-il, sur votre critique des modélisations... à l'exception toutefois de celles du Pr Ferguson, qui sont remarquables..."

    Le pauvre homme ! Il se trouve que ce sont les plus frauduleuses de toutes ! Il en est ainsi : étant parfaitement incapable (je ne le suis bien sûr pas plus que lui) d'y comprendre que pouic, l'apologiste intéressé de Macron et de sa politique indigne trouvait cette modélisation maousse.

    C'est dire s'il est précieux de voir soudain l'intervention d'un mathématicien-chercheur qui, lui, peut décortiquer, comprendre, et évaluer la pertinence des modèlisations et des équations proposées.

    Le bilan est sévère : on savait, à force d'échecs et de prédictions lamentablement erronées, que l'art de la prévision épidémiologique était fortement dévoyée au sein de la science corrompue.

    Seuls quelques rares spécialistes intègres (comme Laurent Toubiana en France, qui annonça à l'avance avec une stupéfiante précision la courbe épidémique de mars-avril 2020) tirent leur épingle du jeu.

    Au moins Jean-François Delfraissy en France, certes avec un à-propos douteux, admet-il depuis qu'il n'est plus en fonction avoir lourdement failli, plaidant que le Conseil scientifique avait été "instrumentalisé" par le gouvernement.

    Ça ne nous avait pas échappé, mais on voir mal ce qui l'obligeait malgré tout à se compromettre dans la pire politique sanitaire de l'époque moderne - les scandales sont en cours d'émergence et emporteront beaucoup de "sommités compromises" au passage.

    A défaut donc de trouver un minimum d’honnêteté intellectuelle et de sens des responsabilités au sein des instances de santé ou chez les privilégiés qui s'y ébattent tout en infligeant des horreurs à la populace, il reste la voie de la justice, que Vincent Pavan a saisie. Le parquet de Paris ne donne pas a priori des gages d'indépendance et de sens de la justice exagérés, les exemples de passe-droits et d'inégalités de traitement sont trop nombreux pour nous laisser grande illusion. Alors que la plainte pour faux, usage de faux, escroquerie, trafic d'influences, etc. contre Cauchemez et Fontanet avait été classée, elle a été relancée depuis par la constitution en partie civile des plaignants.

    L'affaire est trop grave pour que nous lâchions.

    Si nous voulons que justice soit rendue et que les champs de la recherche scientifique et de la santé publique soient assainis, nous devons dégager les acteurs ou les complices de la fraude, qui ont œuvré au service d'intérêts corrompus en trahissant la population.

    Nous y veillerons.

    *******

    Lire la suite

  • Covid-19 histoire d’une fraude statistique – une arnaque au comptage

    Imprimer

    par Pierre Chaillot, statisticien, chercheur, auteur de la chaîne Décoder l’éco.

     

     

    L’objectif de cette présentation est de comprendre la mécanique mise en place depuis le début de l’année 2020 pour créer et entretenir la peur d’un virus, mais également faire croire à l’efficacité des vaccins censés protéger contre ce dernier. Cette mécanique est d’ordre bureaucratique. Des règles ont été édictées très tôt de façon à maîtriser les comptages et mettre tous les projecteurs sur le fameux Covid-19. La nouveauté de ce siècle est qu’il n’y a même plus besoin d’avoir des symptômes pour être déclaré malade, et même plus besoin de malades pour déclarer une pandémie.

     

    Lire la suite

  • Colloque interdisciplinaire « Corruption et fraude dans la crise COVID depuis 2020 »

    Imprimer

     

    Deux colloques sur ce thème central de la dérive que nous subissons depuis trois ans se sont déroulés à Lisbonne puis à Peyrolles-en-Provence au mois de septembre 2022. Un panel d’experts ayant travaillé cette question depuis le début de la crise y ont présenté leurs analyses, parcourant un vaste champ thématique à partir de leurs différentes disciplines.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Société 0 commentaire
  • Mesures « sanitaires » inutiles et dommageables selon les meilleurs experts. Comment sortir de l’impasse ?

    Imprimer

     par Jean-Dominique Michel, anthropologue de la santé et expert en santé publique, membre du Conseil scientifique indépendant

     John Ioannidis est l’une des grandes figures actuelles de  l'épidémiologie. S’étant fait connaître en 2005 par un article intitulé « Pourquoi la plupart des résultats de recherche sont faux[1] », rapidement devenu le plus téléchargé de la prestigieuse Public Library of Science, il avait alors ouvert un important et fécond débat autour de la qualité de la production scientifique.

    Professeur de médecine, d’épidémiologie et de santé des populations ainsi qu’en sciences des données médicales à l'Université de Stanford, co-directeur du Meta-Research Innovation Center at Stanford (METRICS), Ioannidis est actuellement considéré comme la référence mondiale en matière d'épidémiologie et de santé publique. Homme humble et discret, il n'apparaît que rarement dans la presse ou sur les médias sociaux. Par, contre sa production scientifique est remarquable et figure parmi les plus citées par d'autres chercheurs.

    Lire la suite