Dans l’état de démission intellectuelle et civique des pseudo-élites, il est des lumières qui n’en brillent par contraste que plus. Alors que la presse mainstream n’est plus qu’une vitrine où les mêmes politiciens et médecins de plateaux  viennent déverser la même propagande, des personnalités courageuses et intègres se lèvent pour mettre les « autorités » face à leurs responsabilités.

Au Portugal, comme l’explique le média belge indépendant Kairos, « le juge Rui da Fonseca e Castro, a porté plainte contre le président portugais, le gouvernement, la Task Force, pour crime contre l’humanité. Il leur reproche d’avoir menti sur les chiffres de mortalité du Covid, mis en place un confinement qui n’avait pas de raisons d’être et a eu des effets catastrophiques sur les gens, obligé le port du masque, inutile et dangereux…»

Nous donnons ici le lien vers l’entretien avec Kairos de ce  brave (cliquer ici), qui a également répondu aux questions de France Soir dans un Défi de la vérité accessible ici.

Retrouvez l'intégralité des nos articles sur Anthropo-logiques.org