APPEL A ALAIN BERSET ET MAURO POGGIA CENSURÉ ?!

Imprimer

Mediapart avait censuré à deux reprises mon article "Covid-19 : Fin de partie ?!" au motif de "fake news". Il s'agissait en fait d'analyses épidémiologiques pleinement valides, confirmées pas plus tard que le lendemain par le "pape" des données médicales, John Ioannidis. La série continue, puisque je suis maintenant l'objet d'un signalement anonyme et délateur sur le site Avaaz.org. Quel monde !

 

Voici donc le drôle de message que j'ai reçu d'Avaaz ce jour :

Bonjour Jean-Dominique,

Nous vous contactons car votre pétition a fait l'objet d'un signalement du fait des informations inexactes qu'elle présente. Après vérification des faits, nous avons suspendu votre pétition: Restaurer les médecins généralistes dans leur droit à prescrire l'hydrochloroquine..

Toutes les informations présentées sur le site de Pétitions Citoyennes d'Avaaz doivent obligatoirement être exactes. Comme nous n'avons pas été en mesure de vérifier toutes les informations présentées dans votre pétition, nous y avons inséré un avertissement selon quoi votre pétition peut contenir des informations inexactes.

Si vous souhaitez amender le texte de votre pétition, veuillez vous connecter à votre compte et procéder aux corrections nécessaires. Vous trouverez quelques conseils pour vérifier votre pétition ici. Nous la vérifierons de nouveau prochainement.

Merci d'avoir utilisé notre site qui a été construit, financé et impulsé par le mouvement Avaaz pour donner aux citoyens du monde entier la force de faire entendre leur voix sur les sujets qui leur tiennent à coeur.

L'équipe des Pétitions citoyennes d'Avaaz

 

A quoi j'ai répondu ainsi :

 

À Avaaz.org

Bonjour,

J'ai reçu cet étonnant message de votre part (supra).

J'en suis surpris : s'il m'est reproché (par qui?) de diffuser de fausses nouvelles (lesquelles?), alors je m'attends à recevoir la description de la plainte qui est faite.

Si des informations vous semblent demander vérification, indiquez-moi lesquelles et je vous répondrai.

Mais pourquoi au monde glisser un message désobligeant ("des informations pourraient être fausses") sans même m'informer de ce dont il s'agit.

Merci d'avance de me donner réponse, je compte sur l'intégrité d'Avaaz face à la désinformation.

Avec mes meilleures salutations,

Jean-Dominique Michel

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.